Publié le 12 Décembre 2020

Carlos Kleiber, né à Berlin le 3 juillet 1930 et mort à Konjšica en Slovénie le 13 juillet 2004, est un chef d'orchestre autrichien. Il est largement considéré comme l'un des plus grands chefs d'orchestre de tous les temps. Sa nationalité réelle demeure un mystère. Certains affirment qu'il a pris, lors de son exil à Buenos Aires, la nationalité argentine et qu'il ne l'a jamais quittée.

C'était un homme qui ne disait pas aux musiciens comment ils devaient jouer, ou qu'ils jouaient fort, ou plus du piano… Il essayait toujours d'expliquer ce qu'il voyait dans la musique que nous allions jouer. Kleiber était un rêveur avec qui on pouvait rêver en jouant de la musique. Il ne faut pas oublier que les musiciens jouent les mêmes morceaux, les mêmes opéras plusieurs fois et à plusieurs reprises, tombant parfois dans une routine, et c'est mauvais pour la musique. Pour cette raison, si les réalisateurs n'ont pas ce halo particulier de recherche de quelque chose de spécial sous chaque œuvre, dans chaque compositeur, il leur manque l'essentiel. Et Kleiber a réussi à rendre ce travail très personnel.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Beethoven, #Carlos Kleiber, #musique classique, #Symphonie nº 7 de Beethoven

Repost0

Publié le 11 Décembre 2020

Aterciopelados, le groupe de rock colombien, a commémoré le 250e anniversaire de la naissance du compositeur Beethoven, qui pour eux était un activiste qui a élevé la voix et qui s'est engagé dans des causes sociales. Les membres du groupe disent qu'il est temps de changer et d'unir leurs voix face au problème des meurtres de dirigeants et défenseurs de l'environnement en Amérique latine.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Aterciopelados, #Beethoven, #Environnement, #rock colombien, #Amérique latine, #Andrea Echeverry, #2020

Repost0

Publié le 11 Décembre 2020

Accusée par une association de nombreuses discriminations envers les minorités, l’émission est néanmoins défendue par de grandes personnalités de RTL et par certains de ses participants.

Près de 80% des 24 émissions contiennent au moins une séquence raciste. Les Grosses Têtes ne se privent ainsi pas de plaisanter sur les couleurs de peau.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Racisme, #Les Grosses Têtes, #RTL, #Association des Journalistes LGBTI, #Rire, #Moquerie, #Covid-19, #Homophobie

Repost0