Publié le 12 Janvier 2021

Le @GobiernoMX reconnaît le travail et le courage de nos médecins. Ce sont des moments de solidarité, restons chez nous.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Vaccination, #Coronavirus, #Mexique, #2021

Repost0

Publié le 12 Janvier 2021

La Fondation nationale Batuta croit au pouvoir de transformation de la musique et au stimulus que l'éducation musicale en groupe fournit au développement des facultés de l'être humain et de la société.

La Fundación Nacional Batuta œuvre pour le développement intégral et l'amélioration de la qualité de vie des garçons, filles, adolescents et jeunes (NNAJ) dans les zones vulnérables, pour la construction du tissu social, la création d'espaces de réconciliation et de coexistence, et pour la construction de capacités individuelles utiles pour exercer une participation active dans la société. De même, pour la démocratisation de l'accès de ces enfants et jeunes et de leurs communautés à une offre culturelle, à l'intégration sociale, pour renforcer les processus musicaux, culturels et éducatifs sur le territoire national et pour la promotion de la diversité culturelle.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Fundación Nacional Batuta, #Amor y Deudas, #Puerto Candelaria, #2021, #Bogotá, #musique colombienne

Repost0

Publié le 12 Janvier 2021

Une petite minorité de 20 Mescalero Apaches subsiste encore à la frontière nord des États mexicains de Chihuahua, Sonora et Coahuila,

Ce peuple autochtone d'Amérique sont connus sous le nom d'Apaches et ils ne résident pas seulement aux États-Unis. Ils ont des maisons et des communautés à Chihuahua, Sonora, le nord de Durango, Nuevo León et Tamaulipas.

Ils sont vivants, ici et maintenant, au XXIe siècle, mais, officiellement, dans la République Mexicaine ces personnes n'existent pas, depuis 2017, ce peuple a demandé à l'État mexicain de reconnaître son existence.

Le mot Apache de apachu, « ennemi » en langue zuñi). Comme beaucoup d'autres groupes ethniques dans ce que nous appelons aujourd'hui le Mexique. Les Espagnols ont montré une prédilection pour les noms qui dénonçaient les peuples qui leurs résistaient.

Les Apaches ne tardent pas à lancer des raids sur les presidios espagnols afin de s’emparer du bétail, des chevaux et des armes qu’ils convoitent. De leur côté, les Espagnols attaquent les villages apaches et capturent les femmes et les enfants pour les vendre comme esclaves au Mexique. Les gouverneurs espagnols mettent à prix les scalps apaches, y compris ceux de femmes et d’enfants. Les Blancs offrent de l’alcool aux Apaches chaque fois qu’ils le peuvent pour mieux les tromper et pour les tuer. Les tentatives de christianiser les Apaches connaissent peu de succès. Cette situation se prolonge pratiquement jusqu'à la fin du xviiie siècle. Les Apaches résistèrent longtemps aux étrangers, affrontant d'abord les Espagnols (1520-1821), puis les Mexicains et enfin les Américains qui parviendront à les soumettre à la fin du xixe siècle.

En fait, cette ville, cette nation, a un autre nom, ou plutôt trois, chacune de ses trois variantes de dialectes: N’dee, N’nee et Ndé. C'est ainsi que l'explique Juan Luis Longoria, un jeune N’dee / N’nee / Ndé qui est né et a grandi à Ciudad Juárez. Bien qu'au Mexique, officiellement, les Apaches n'existent pas.

Voir les commentaires

Rédigé par Last Night in Orient - LNO ©

Publié dans #Apaches, #Mexique, #peuples autochtones d'Amérique, #Culture mexicaine, #MAS

Repost0